Valorisation des stocks

EXERCICE n°12 stock

SOCIETE COMMERCIALE LAFFITE

 

La société commerciale LAFFITE a réalisé les opérations suivantes au cours du mois de juin :

 

1 – 06              stock :

3 000 articles à 105 € l’un

4 – 06              bon de sortie n° 14 :

1 700 articles

12 – 06            bon d’entrée n°3 :

5 000 articles à 108 € l’un

17 – 06            bon de sortie n°15 :

2 000 articles

20 - 06                        bon de sortie n°16

1 500 articles

26 – 06            bon d’entrée n°4 :

3 000 articles à 112 € l’un

Etablir la fiche de stock selon les trois premières méthodes.


CORRECTION EXERCICE 12 stock

 

  • Méthode du coût unitaire moyen pondéré, en fin de période :

 

Date

N° Bons

ENTREES

SORTIES

STOCK

Qté

P.unit.

Mtant

Qté

P.unit.

Mtant

Qté

P.unit.

Mtant

1 - 06

Si

3 000

105

315 000

 

 

 

3 000

 

 

4 - 06

BS n° 14

 

 

 

1 700

108,27

184 059

1 300

 

 

12 - 06

BE n°3

5 000

108

540 000

 

 

 

6 300

 

 

17 - 06

BS n°15

 

 

 

2 000

108,27

216 540

4 300

 

 

20 -06

BS n°16

 

 

 

1 500

108,27

162 405

2 800

 

 

26 -06

BE n°4

3 000

112

336 000

 

 

 

5 800

 

 

 

 

11 000

108,27

1 191 000

5 200

108,27

563 004

5 800

108,27

627 966

 

 

  • Méthode du coût unitaire moyen pondéré, après chaque entrée :

 

Date

N° Bons

ENTREES

SORTIES

STOCK

Qté

P.U

Mtant

Qté

P.unit.

Mtant

Qté

P.unit.

Mtant

1 - 06

Si

3 000

105

315 000

 

 

 

3 000

105

315 000

4 - 06

BS n°14

 

 

 

1 700

105

178 500

1 300

105

136 500

12 - 06

BE n°3

5 000

108

540 000

 

 

 

6 300

107,3809

676 500

17 - 06

BS n°15

 

 

 

2 000

107,3809

214 761,80

4 300

107,3809

461 378,20

20 -06

BS n°16

 

 

 

1 500

107,3809

162 071,35

2 800

107,3809

300 666,85

26 -06

BE n°4

3 000

112

336 000

 

 

 

5 800

109,77

636 666,85

 

 

11 000

 

1 191 000

5 200

 

554 333,15

5 800

109,27

636 666,85

 

 

  • Méthode du premier entré/premier sorti (PEPS) :

 

Date

N° Bons

ENTREES

SORTIES

STOCK

Qté

P.U

Mtant

Qté

P.unit.

Mtant

Qté

P.unit.

Mtant

1 - 06

Si, LOT A

3 000

105

315 000

 

 

 

3 000

105

315 000

4 - 06

BS n°14

LOT A

 

 

 

1 700

105

178 500

1 300

105

136 500

12 - 06

BE n°3

LOT B

5 000

108

540 000

 

 

 

1 300

5 000

105

108

136 500

540 000

17 - 06

BS n°15

LOT A

LOT B

 

 

 

 

1 300

700

 

105

108

 

136500

75 600

 

 

4300

 

 

108

 

 

464 400

20 -06

BS n°16

LOT B

 

 

 

1 500

108

162 000

2 800

108

302 400

26 -06

BE n°4

LOT C

3000

112

336 000

 

 

 

2 800

3 000

108

112

302 400

336 000

 

11 000

 

1 191 000

5 200

 

552 600

5 800

 

638 400

 


  • Méthode du dernier entré/premier sorti (DEPS) :

 

Date

N° Bons

ENTREES

SORTIES

STOCK

Qté

P.U

Mtant

Qté

P.unit.

Mtant

Qté

P.unit.

Mtant

1 - 06

Si, LOT A

3 000

105

315 000

 

 

 

3 000

105

315 000

4 - 06

BS n°14

LOT A

 

 

 

1 700

105

178 500

1 300

105

136 500

12 - 06

BE n°3

LOT B

5 000

108

540 000

 

 

 

1 300

5 000

105

108

136 500

540 000

17 - 06

BS n°15

LOT A

 

 

 

2 000

108

216 000

1 300

3000

105

108

136 500

324 000

20 -06

BS n°16

LOT B

 

 

 

1 500

108

162 000

2 800

108

136 500

162 000

26 -06

BE n°4

LOT C

3000

112

336 000

 

 

 

1 300

1 500

3 000

105

108

112

136 500

162 000

336 000

 

11 000

 

1 191 000

5 200

 

556 500

5 800

 

634 500

 

 

Comptabilisation :

 

Le compte « 94 Stock de …. » se présente ainsi :

 

D

94

C

Stock initial début de période

Sortie durant la période

Entrées durant la période

Stock final fin de période

 

TD    =

 

TC







 

 

La tenue du compte « 94 » permet de connaître à tout moment la valeur de  la variation des stocks à l’aide des égalités suivantes :

SI + ENTREES

= SORTIES + SF

SI – SF

= SORTIES – ENTREES

 

 

Variation

 

Seule l’écriture de reprise de stock est représentée dans ce chapitre. Les écritures d’entrées, de sorties, de stocks finals et de différence d’inventaire seront étudiées au fur et à mesure de l’analyse du calcul des coûts.

 

EXERCICE N° 13 valorisation des stocks

FABRICATION DANS UN ATELIER DE DEUX TYPES DE PRODUIT

 

-         Achat de matière première : 800 kg pour un total de 304 000 €

-         Charges d’approvisionnement : 18 000 €

-         Stock de début de mois de matière première : 200 kg pour un total de 78 000 €

-         Production de 8300 objets A nécessitant 420 kg de MP et 6 000 objets B nécessitant 360 kg de MP

-         Charges de production : 330 000 € pour  les objets A fabriqués et 276 000 € pour les objets B fabriqués

-         Charges de distribution : 81 600 € pour les objets A et 91 680 € pour les objets B

-         Les ventes ont été de 8 000 objets A à 95,00 € l’unité et 6 800 objets B à 80,00 € l’unité

-         Stock initial de produits finis :       700 objets A pour un montant total de 40 200 €

                                                            800 objets B pour un montant total de 55 320 €

 

 

 

Calculer :

 

-         Le coût d’achat de la MP (unitaire et global)

-         Le coût de production des produits finis (unitaire et global)

-         Le coût de revient ( = distribution) des produits finis (unitaire et global)

-         Le résultat analytique de chaque objet (unitaire et global)

-         Le résultat analytique total (A + B).

 

CORRECTION EXERCICE N° 13

FABRICATION DANS UN ATELIER DE DEUX TYPES DE PRODUIT

∗                 Approvisionnement en matière :

 

¨      Il a été acheté 800 kg de matière

:

 

       prix d’achat de 800 kg de matière

:

304 000 €

frais d’approvisionnement

 

18 000 €

 

coût d’achat de 800 kg

 

322 000 €

 

 

 

¨      coût d’achat unitaire :

322 000 €/800 = 402,50 €







∗                 Stockage de la matière (présenter la fiche de stock)

¨      stock du début de mois

200 kg

78 000 €

       coût d’achat de 8000 kg entrées

800 kg

322 000 €

totaux      

1 000 kg

400 000 €

 

 

 

¨      coût moyen unitaire de sortie :

400 000 €/ 1000 = 400 €







∗                 production :

Il a été produit : 8 300 objets A et 6 000 objets B.

¨      coût d’achat de la matière utilisée :

 

 

objet A : 420 kg à 400 €

= 168 000 €

 

objet B : 360 kg à 400 €

= 144 000 €

 

 

 

d’où le calcul des coûts de production respectifs :

 

 

objet A

objet B

* matière utilisée

168 000 €

144 000 €

* charges de production

330 000 €

276 000 €

coût de production

498 000 €

 

420 000 €

 








 

La production ayant été de 8300 objets A et 6 000 objets B :

¨      coût unitaire de production :

 

 

objet A : 498 000/ 8 300

= 60 €

 

objet B : 420 000/ 6 000

= 70 €


∗                 stockage des produits fabriqués (présenter la fiche de stock)

Stock de début de mois

700 objets A

40 200 €

800 objets B

55 320 €

Coût de la production du mois

8 300 objets A

498 000 €

6 000 objets B

420 000 €

Totaux

9 000 objets A

538 000 €

6 800 objets B

475 320 €

Coûts moyens unitaires de sortie des produits

 

59,80 €

 

69,90 €

 

∗                 coût de revient (= coût de distribution dans cet exemple)

Il a été vendu 8 000 objets A et 6 800 objets B :

¨      coût de distribution des objets vendus :

 

 

objets A

 

objets B

 

Sorties de stock pour la vente

8 000 x 59,80 €

478 400 €

6 800 x 69,90

475 320 €

Charges de distribution

 

81 600 €

 

91 680 €

Coût de revient du mois

 

560 000 €

 

567 000 €

Coûts de revient unitaires

560 000/8 000

70 €

567 000/ 6 800

83,38 €

 

∗                 résultats analytiques :

Il a été vendu 8 000 objets A et 6 800 objets B :

 

 

objets A

 

objets B

 

Sorties de stock pour la vente

8 000 x 95,00 €

760 000 €

6 800 x 80,00

544 000 €

Charges de distribution

 

560 000 €

 

567 000 €

Coût de revient du mois

 

200 000 €

567 000/ 6 800

-23 000 €

Coûts de revient unitaires

 

25 €

 

- 3,3823 €

 

On remarquera que pour effectuer les calculs précédents

 

¨      non seulement les charges par nature doivent être reclassées et réparties entre les fonctions ;

¨      mais encore que sont nécessaires des calculs de répartition entre les coûts des matières et les coûts des produits des charges déjà reclassées.

 

Ces deux exemples montent l’importance du traitement des charges en CAE

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×